fleche Retour à l'accueil

L’ECITV en live sur VL-media !

Mise en ligne le 15/10/2018 à 11:51:35 par ECITV

Les étudiants en 5ème année du mastère « Communication audiovisuelle et digital marketing » de l’ECITV étaient en séminaire « production trans-media » pendant une semaine. Objectif fixé : imaginer, produire et diffuser en direct 3 émissions originales pour VL-média.  Retour sur ce pari fou !

« VL vous donne carte blanche pour imaginer, produire et diffuser en direct 3 émissions originales» explique Emmanuel Semo, président fondateur de VL-média, le 1er média lycéen de France aux étudiants de l’ECITV en 5ème année du mastère « Communication audiovisuelle et digital marketing ». Un pari fou pour les 23 jeunes producteurs de l’ECITV mais tellement excitant à relever. « Nous aimons ces défis qui demandent à chacun de donner le meilleur » explique Julien co-animateur de FAT GAME, concept original développé par son groupe. « Nous sommes polyvalents, très organisés afin d’être prêts le jour J mais c’est une bonne dose de stress à gérer » ajoute Cécile, productrice de « T’es casé ? ».

1 semaine, 3 concepts d’émissions trans-média exclusifs pour VL-média

La semaine de production trans-média des étudiants de l’ECITV se découpe en plusieurs moments forts. Un jour pour imaginer le concept original qui va convaincre Emmanuel Semo, président-fondateur de VL. Trois jours pour réaliser les reportages et micro-trottoir, caler les invités, préparer génériques…Et la dernière journée est consacrée à la répétition des plateaux jusqu’aux live prévus à partir de 19 heures. « Notre concept qui parle sexualité sans tabou va attirer des internautes » espère iris animatrice de « T’es casé ? ». « Nous allons faire mieux ! » s’enflamme Charles, producteur du magazine « Les trancheurs ».

Les étudiants de l’ECITV en direct et sans filet sur VL-média

« Les séminaires de production proposés par l’ECITV mettent les étudiants en situation de travail professionnelle avec ses difficultés et ses aléas, rien de mieux pour apprendre et progresser » explique Annabel Bismuth, directrice de l’ECITV. La preuve, à quelques heures de leur direct, gros coup de stress pour « Les trancheurs » : « Nos invités nous plantent » peste Charles. Pas le temps de s’apitoyer, d’urgence trouver un plan B. Et le miracle a lieu. A l’heure dite, tout est prêt, le direct démarre. « C’est vraiment bien » félicite Emmanuel Semo. « Diffuser en live et interagir avec les internautes, c’est une expérience magique » confie Cécile. Déjà la fin des directs… «Nous avons réussi ! » applaudissent en chœur les étudiants de l’ECITV.