fleche Retour à l'accueil

En quoi consiste le métier de Mobile Journaliste (MOJO) ?

Mise en ligne le 20/11/2020 à 24:00:00 par ISFJ

Le journalisme mobile : qu’est-ce que c’est, comment s’y mettre ?

 

MOJO pour Mobile Journaliste. Si l’appellation peut faire sourire il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une nouvelle branche du journalisme on ne peut plus sérieuse. En quoi consiste ce nouveau métier du journalisme mobile et comment s’en approprier les codes et le fonctionnement ?

 

Le journalisme mobile, qu’est-ce que c’est ?

 

Comme son nom l’indique, le journalisme mobile a pour principal outil un smartphone qui sera utilisé pour produire du contenu, mais aussi monter des images, du son ou de la vidéo. Si certains journalistes utilisent en parallèle un ordinateur ou une tablette, l’objet téléphone mobile leur permet d’être autonomes et réactifs dans l’exercice de leur métier.

 

L’utilisation d’un smartphone dans le cadre d’une rédaction permet un décloisonnement au sein de l’équipe et incite à la polyvalence des journalistes. On ne compte plus les reportages, documentaires ou podcasts entièrement tournés ou montés sur téléphone. Le journalisme mobile, c’est donc l’art se savoir traduire son propos journalistique sur des formats spécialement conçus sur smartphone et pour smartphone.

 

La pratique du journalisme mobile : réactivité et créativité

 

Si l’outil smartphone s’est démocratisé et fait partie de notre quotidien, cela ne signifie pas que l’on puisse s’improviser journaliste mobile. La pratique du journalisme mobile requiert un véritable savoir-faire journalistique, fruit de l’expérience ainsi que d’une solide formation.

 

Outre la nécessité d’apprendre les bases du montage vidéo ou du montage audio, le journalisme mobile fait appel à des compétences propres au métier de journaliste. Enquêter, trouver des sources, vérifier la véracité des faits, créer, produire du contenu qui répond à un niveau d’exigence professionnel est primordial à la pratique du métier.

 

Il est donc capital de suivre une formation classique de journaliste. Certaines écoles, comme l’ISFJ, ont intégré à leurs formations de haut niveau des enseignements liés au journalisme digital et donc au journalisme mobile. On trouve donc parmi leurs matières enseignées l’appellation « MOJO », qui correspond à journaliste mobile, ou encore du web documentaire ou l’apprentissage du montage vidéo.

 

Le MOJO, ou journalisme mobile, nouvelle pratique du journalisme, se développe rapidement et fait de plus en plus d’adeptes. Il s’agit d’une spécialité exigeante et technique, pour laquelle une solide formation en communication digitale est nécessaire. Alliant créativité et rigueur journalistique, cette pratique journalistique s’inscrit aujourd’hui dans la grande famille éditorialiste professionnelle.